Tags

Related Posts

Share This

Livre – Le Système Flash Canon

Cet article a été écrit pour le WikiNews de Declencheur.com


Titre : Le Système Flash Canon
Collection : Guide pratique des éditions VM (groupe Eyrolles)
Auteur : J. Dennis Thomas
Pages : 128 pages couleurs sur papier glacé
Prix : 22 ?

Ce livre est traduit de l’anglais par René Bouillot, auteur de La pratique du reflex numérique, pas de problème de traduction donc.
Comme tous les ouvrages de cette collection, je trouve que c’est écrit petit, mais la survie des forêts est à ce prix.

Au sommaire

- Tour rapide

- Mise en oeuvre des flashs Canon Speedlite

- Présentation des flashs 580EX et 430EX

- Emploi des flashs 580EX et 430EX

- Créer de belles images avec les flashs Speedlite

- Les bases de la photographie au flash

- Système Canon Speedlite : photographie multiflash sans câble

- Installation d’un studio

- Les thèmes photographiques

- L’art du portrait

- Annexes

- Les règles fondamentales de la composition

- Ressources

- Glossaire

Le sommaire complet ainsi que des extraits du livre sont disponibles en PDF sur le site des éditions VM.

Mes premières impressions sur l’ouvrage sont plutôt négatives :

- Le ton est parfois très marketing, on croirait lire une brochure du fabricant. C’est d’autant plus étonnant de la part de l’auteur qu’il signe à la fois le livre Canon et celui de Nikon. Exemple dans Le Système Flash Canon : « Grâce au système Speedlite, les photographes Canon peuvent mettre en oeuvre des éclairages très élaborés à l’aide d’un équipement portable aussi performant que les encombrants flashs de studio utilisés par les professionnels.
Et dans Le Système Flash Nikon : « Même aujourd’hui, les avantages du CLS Nikon sont largement sous-estimés. D’autres fabricants ont tenté d’en reprendre l’idée, mais avec un succès mitigé. (…) Avec le système CLS, vous êtes maître de la lumière. Vous pouvez donc mettre en oeuvre, à moindre coût, des schémas d’éclairage élaborés, là où les meilleurs professionnels doivent faire appel à d’onéreux flashs de studio. »

- Les photos d’illustration ne sont pas terribles. En partie à cause de l’impression, pourtant Photographier les animaux qui est dans la même collection n’a pas ce problème. Mais surtout des photos elles-mêmes. Jugez vous-même, elles sont en partie visible sur son album Flickr. Au moins, ça a le mérite de montrer qu’un photographe pro ne fait pas forcément des photos à tomber par terre. Une bonne partie des auditeurs de Déclencheur.com pourrait faire aussi bien.

La première partie reprend un peu le mode d’emploi, mais l’utilisation avancée de ces flashs étant complexe, ça ne fait pas de mal.
A ce propos, il est indiqué que le nouveau 580EX II est identique dans sa manipulation au 580EX. Ce qui est faux pour le multiflash. Sur le 580EX II, il n’y a plus de manette de sélection « off, master, slave », il faut appuyer longtemps sur zoom à la place.

La deuxième partie n’est pas spécifique Canon et peut s’appliquer à n’importe quelle marque. Elle parle de la photo en studio et des autres cas où le flash peut être utile : c’est à dire tous, du concert à l’animalier. C’est un peu basique, et pourtant ça manque de schémas d’éclairage et de vue d’ensemble pour guider les débutants.
Une description de la photo « haute vitesse » comme l’éclatement d’un ballon ou la photo de la goutte de lait de la couverture aurait été intéressante, car c’est un sujet qui passionne les amateurs : plus de 4700 messages à ce sujet sur HardWare.fr.

N’étant plus tout à fait débutant, la seule partie qui m’a vraiment intéressée, ce sont les 8 pages du chapitre 7 sur « L’art du portrait ». Ce chapitre décrit la façon de diriger son modèle et des astuces de poses.

Pour finir, on n’échappe pas à une annexe sur la composition et la règle des tiers…

Il est dommage que l’auteur ne conseille que les modes « priorité vitesse » et « priorité diaphragme », il n’aborde pas la prise de vue en mode manuel sur l’appareil, en automatique sur le flash. C’est pourtant ce que je trouve le plus pratique : on règle l’importance de la lumière ambiante en manuel, puis l’automatisme du flash expose correctement le sujet. On choisit ainsi si on veut un fond sombre ou au contraire surexposé.
D’ailleurs, l’utilisation du flash pour faire varier la couleur du fond n’est pas vraiment abordé non plus.

Si vous êtes débutant et que vous venez d’acheter un 580EX et un 430EX, ce livre vous conviendra.
Pour les autres, je conseille plutôt un livre dédié à l’éclairage tel que Lumière de David Präkel, là les photos sont de toute beauté (même trop, peut-être !).

Si vous lisez l’anglais, la lecture de Strobist Lighting 101 est indispensable, c’est LA référence sur l’utilisation de flashs déportés.